“Un cœur simple de Gustave Flaubert” par Christine Labourdette.

54
@Honfleurinfos

Samedi après-midi, un hémicycle de la médiathèque Maurice Delange bien rempli, a écouté la comédienne nous conter l’histoire de la vie obscure d’une pauvre fille de campagne dévote et mystique, dévouée et tendre comme du pain frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maitresse, un neveu, un vieillard qu’elle soigne puis son perroquet  : quand le perroquet est mort, elle le fait empailler, et, mourant à son tour elle confond le perroquet avec le saint esprit.
Cela n’est nullement ironique, mais au contraire très sérieux et très triste.
Nous partagerons avec la comédienne beaucoup d’émotion et de justesse le destin de Félicie humble servante au grand cœur  !…

Jean-Jacques Gosselin