Portes ouvertes dans les musées de Honfleur pour les Journées du patrimoine…

671
@honfleurinfos : crédit photo Musée de Honfleur

Les musées de Honfleur participent cette année encore aux Journées du patrimoine en ouvrant gratuitement leurs portes au public, mais pas seulement.
Voici les animations et activités qui seront proposés les 15 et/ou 16 septembre dans le cadre de ce rendez-vous :

– La Lieutenance :

Visite guidée – samedi de 14h00 à 19h00 et dimanche de 10h00 à 18h00 – Gratuit

– Maisons Erik Satie

Visite libre samedi et dimanche de 10h00 à 20h00
StartFragment
Animation «À la mode d’Erik Satie» : relooking et portraits à la mode de la Belle époque. Les maisons Satie proposent un relooking en famille, entre amis ou en couple, comme à la belle époque !
Une photographe professionnelle s’occupera d’immortaliser ce moment en réalisant un portrait en noir et blanc.
Messieurs, merci de venir en chemise blanche, pantalon et chaussures noires. Mesdames, apportez des chaussures noires et discrètes également. On s’occupe du reste !
N’oubliez pas de réserver (5 personnes maximum par groupe)
samedi de 10h00 à 18h00 – Gratuit – sur réservation au 02 31 89 11 11

– Musée Eugène Boudin :

Visite libre – samedi et dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Visite guidée de l’exposition «Paul Elie Gernez» – samedi à 15h00 et dimanche à 11h00, 15h00 et 17h00

Lecture-concert autour de la correspondance de Camille Claudel: samedi de 17h00 à 18h00

Atelier jeune public pastel de reproduction de bouquets de fleurs à la manière de Paul Elie Gernez dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 : Gratuit

Musée du Vieux Honfleur

Visite libre – Exposition et ateliers autour de jeux de société anciens
samedi et dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00- Gratuit

@honfleurinfos : crédit photo : Musée de Honfleur

Une petite précision concernant la lecture-Spectacle “De Camille à Claudel” du 15 septembre.
Cette animation est présentée par la Compagnie du Souffle 14. Elle est interprétée par la comédienne Lorena Felei et Filipe Monteiro, à la contrebasse.