Le maire de Honfleur rend hommage à Robert Hossein

3
@Honfleurinfos : en 2016, Robert Hossein donne son nom à une rose...Comme chacun le sait : les roses sont éternelles"...

Dans un communiqué de presse, le maire de Honfleur, Michel Lamarre, tient à rendre hommage à Robert Hossein, récemment disparu à l’âge de 93 ans.

« Robert HOSSEIN et son épouse Candice PATOU nous ont fait l’honneur, pendant plusieurs années, de choisir Honfleur pour y résider très régulièrement. Ils aimaient la chapelle de Grâce, le marché du samedi matin. Ils avaient plaisir à se promener dans le bois du Breuil.

Robert HOSSEIN nous a quittés le 31 décembre dernier, au lendemain de son 93ème anniversaire. Avec cette nouvelle, de nombreux souvenirs sont remontés à nos mémoires. Pour ceux qui ont pu le rencontrer ou passer un moment avec lui, c’était un véritable privilège. Sa carrière extraordinaire d’homme de théâtre, d’acteur, de réalisateur, de metteur en scène, de producteur de spectacles monumentaux, nous entraînait dans des conversations hors du commun. Ses rencontres à travers le monde, ses connaissances, son immense culture, étaient exceptionnelles, et nous avons eu la chance de l’avoir lors de certaines manifestations : je pense notamment au Festival du Cinéma Russe où, en 2012, il faisait partie du jury et où en 2016, il avait été l’invité d’honneur ; je pense également aux rencontres avec l’Ambassadeur de Russie : Alexandre Orlov, et bien sûr le 16 avril 2011 à la plantation d’un chêne des marais dans le Jardin des Personnalités lors du Salon du Jardin et le 18 juin 2016, avec Jean-Claude Herrault et Philippe Leprou, nous l’avions reçu dans le grenier à sel pour dévoiler et « baptiser » un rosier à son nom. Ce rosier, Robert HOSSEIN, jaune, avec un parfum subtil, avait véritablement ému l’acteur, et il avait été très touché par cette démarche et par le fait que pour la première fois de sa vie, il avait un rosier qui porterait son nom.

Robert HOSSEIN nous a quittés après une carrière extraordinaire. Je me souviens de lui pour l’avoir rencontré à plusieurs reprises. Il habitait avec Candice PATOU dans une belle maison de la rue Alphonse Allais, où il avait un jardin qu’il aimait particulièrement. Candice et lui étaient très amoureux de Honfleur. Comme beaucoup d’artistes, Robert HOSSEIN était touché par la lumière, par les couleurs de la ville qui changent sans cesse selon le temps. Il était admiratif du patrimoine de la cité, des monuments séculaires, avec le bois, les colombages, la pierre, les ardoises. Et il me disait qu’il avait la chance d’habiter une ville exceptionnelle.

J’adresse à Candice PATOU, à sa famille et à ses amis, au nom des Honfleurais, nos sincères condoléances et je les assure de notre amicale et profonde sympathie ».

Michel LAMARRE
Maire de Honfleur & Vice-président du Conseil Départemental