Le maire de Honfleur, rend hommage à Jacqueline Lemonnier…

2

Dans un communiqué, le maire de Honfleur, Michel Lamarre, rend hommage à Jacqueline Lemonnier qui malheureusement vient de nous quitter….

« Jacqueline LEMONNIER nous a quittés. Avec elle, c’est une figure honfleuraise qui disparaît. Son humour, sa personnalité, son esprit particulièrement Honfleurais, sa gouaille naturelle, vont nous manquer.

Née-native, comme les Honfleurais le disent, elle aimait Honfleur, et Honfleur l’aimait. Honfleur l’aimait comme on peut aimer quelqu’un qui nous ressemble. Elle était habitée par cet esprit honfleurais si particulier, si difficile à définir, entre humour, mélancolie et nostalgie d’un temps qui passe trop vite dans une ville exceptionnelle pour laquelle elle ne tarissait pas d’éloges. Elle incarnait parfaitement cet esprit honfleurais : son accent honfleurais, ces mots qui nous parlent, sa façon de prendre le monde en dérision – comme le faisait si bien Alphonse Allais – cette façon également de sacraliser sa ville qui représentait tout pour elle : le bon temps de l’enfance et des souvenirs dans une ville au patrimoine si marquant qui nous habite pour toujours, cette envie de rencontre avec les autres, de dialogue, d’échanges, cette habitude de vouloir refaire le monde, comme on voudrait qu’il soit … à la Honfleuraise, Jacqueline incarnait tout cela.

Collectionneuse depuis l’enfance de Bécassine, amoureuse, passionnée de Lucie Delarue Mardrus et de son œuvre, connaissant parfaitement l’histoire et les personnalités de sa ville, Jacqueline a participé longtemps à toutes les manifestations, s’adaptant pour commémorer la libération de Honfleur en s’habillant comme les femmes de cette époque, et pour la commémoration du 60ème anniversaire de la Libération de Honfleur, elle s’était transformée en « Reine d’Angleterre ». Un drapeau bleu, blanc, rouge, à la main, elle était venue saluer les derniers vétérans présents au Monument aux Morts. Une autre fois, déguisée en Bécassine, elle avait animé un après-midi au Foyer des Anciens.

Jacqueline était une véritable ambassadrice de Honfleur. Il ne fallait pas critiquer sa ville devant elle, et elle avait raison. En effet, vivre ici, c’est une chance et un privilège. Elle le disait souvent. On s’en rend compte quand on doit partir ailleurs.

Jacqueline est restée fidèle à Honfleur. Sa personnalité, son sourire et sa gouaille vont nous manquer. Je la revois assise sur les bancs du jardin des personnalités, dans le jardin du Tripot, devant l’école Saint-Joseph. Elle était contente d’admirer les va et vient des passants et heureuse d’échanger avec les Honfleurais qui la rencontraient toujours avec plaisir ; parce que la rencontrer, c’était rencontrer un peu de l’esprit honfleurais.

Jacqueline connaissait parfaitement l’Ex-Voto de Lucie-Delarue Mardrus qu’elle admirait. Elle aurait pu être l’un des personnages de ce livre. Elle était membre des Racines de Honfleur et de plusieurs autres associations Honfleuraises, dont 1939-1945.

Elle est partie subitement sans que personne s’y attende et nous n’avons pas eu le temps de lui dire au revoir. Cet hommage à une Honfleuraise de tous les jours qui ressemble à beaucoup d’autres, c’est un hommage à cet esprit qu’il nous faut absolument maintenir contre vents et marées, en préservant nos traditions, notre authenticité. Jacqueline y tenait tellement.

J’adresse à sa famille et à ses amis nos très sincères condoléances et les assure de notre profonde et amicale sympathie.

La cérémonie religieuse à sa mémoire aura lieu le LUNDI 2 MAI 2022 à 10 H 30, en l’église Saint-Léonard