Le docteur Jean-Claude Lechevallier adresse une lettre ouverte au personnel de l’EHPAD d’Equemauville

218
@Honfleurinfos : Animations à l'EHPAD d'Equemauville. Image d'archives.

Lettre ouverte à tout l’ensemble du personnel soignant, aide-soignant, accompagnant, animant et administratif de l’Ehpad de la Côte Fleurie d’Equemauville, et bien sûr à son directeur !

« En cette dure fin d’année, je tenais à faire part de toute ma sincère et grande admiration pour le travail accompli à l’Ehpad de la Côte Fleurie pendant cette première année soumise à la pression sanitaire liée à la pandémie bien connue. Et adresser ainsi toute ma gratitude à chacune et chacun pour toutes les attentions, et pour l’humanité et la qualité des soins prodigués, sachant que le surcroit de travail de désinfection et que le suivi des protocoles sanitaires est particulièrement lourd et chronophage. Ma mère qui vient d’y fêter ses 101 ans me fait part de la complaisance, du respect de chacun à son égard comme à celui des autres pensionnaires, et apprécie l’hygiène, mais aussi la propreté et l’entretien des chambres et des communs.
En un an deux confinements : le premier de plus grande intensité a vu se mettre en place entre autres des liaisons par le net, par skipe, par une lettre hebdomadaire avec des photos et activités des résidents, puis les visites avec casaque de protection, gants et masques et distances de sécurité. Puis le dispositif s’est allégé avec limitation du nombre de visiteurs mais avec masques, gel et déclarations nominales d’entrées etc.. Et bien sûr le suivi sanitaire du personnel assuré avec une rigueur utile et efficace. Le bilan : en un an deux résidents contaminés, isolés et guéris ! Chapeau, et merci à toutes et tous.
Juste un mot non polémique mais informatif, j’ai lu qu’on laissait mourir de solitude de désespoir des résidents privés de l’affection de leur famille ce que je n’ai pas constaté à Equemauville (j’y suis deux à trois fois par semaine). Les mêmes mettaient en balance la mort inhumaine par abandon affectif et la mort après de chaleureuses embrassades contaminantes ! je ne permettrai pas de juger le baiser qui peut tuer une personne à risques et âgée si elle vit seule près ou chez les siens (bien que..) Par contre en collectivité ce baiser contaminant peut entrainer la maladie et souvent la mort non pas d’une personne mais de nombreux résidents voir du personnel, on peut donc comprendre un peu de rigueur et d’attention.
Le futur vaccin qui va profiter aux personnes vulnérables consentantes et aux personnels qui les accompagnent est une opportunité géniale que l’on ne pouvait espérer si rapidement ! L’Ehpad d’Equemauville devrait donc en bénéficier prochainement, et je m’en réjouis.
Tous mes remerciements chaleureux à toutes et tous mes vœux pour une année 2021 à la hauteur de vos attentes pour vous personnellement et pour vos proches, et vos familles. »
Docteur Jean-Claude Lechevallier