Kévin Lognoné propose le 3 juin une visio-conférence sur les corsaires et la contrebande horlogère…

2

Kévin Lognoné propose le 3 juin prochain une visio-conférence sur le thème « les corsaires et la contrebande horlogère »

Cette visio-conférence sera l’occasion de découvrir les liens méconnus entre les corsaires et les avancées horlogères.
Depuis le 16 décembre 2020, l’UNESCO a inscrit les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
La candidature portée par la France en collaboration avec la Suisse a été considérée comme exemplaire par l’UNESCO pour sa mise en évidence de l’importance du patrimoine culturel immatériel dans un espace transfrontalier.
Si cette inscription met en valeur une tradition franco-suisse, le savoir- faire horloger s’est aussi aventuré sur les côtes jusqu’aux portes de cités corsaires.
Le métier d’orloger (sans H) remonte à l’époque de Charles Quint qui pour sa guerre contre François Ier va recruter des orlogeurs pour le réglage des canons.
Ces orlogeurs sont devenus par pratique de métier, des sortes de colporteurs d’horlogerie. Louis XIII et son fils Louis XIV ayant repris la Franche-Comté à l’Espagne, une contrebande de connaissances, de compétences va se développer et se poursuit encore aujourd’hui.
Des horlogers maîtrisant la gravure des platines en laiton ont pu être chargés de la fabrication d’instruments de pointage ou de calcul, comme les équerres à fil à plomb, ou les compas de proportion “de Galilée” permettant toute sorte de calculs et qui comportaient souvent des échelles destinées à un usage en artillerie.
Or, les avancées horlogères et la marine sont liées. L’apparition des premières horloges maritimes, qui conservaient la mesure du temps même sur un navire en mouvement fut une révolution. Elles permirent aux marins de se positionner en mer avec une très grande précision.
Aujourd’hui, la marque d’horlogerie française « Awake » propose des montres faites avec des filets de pêche recyclés.
Lors du G7 à Biarritz, Emmanuel Macron en a porté une et en a offert à tous les dirigeants.
Pour participer aux échanges, cliquez sur le lien : https://us04web.zoom.us/j/72113959201?pwd=amdMeEFTbHROQ29UWTJXZVNJL3 lZdz09