Au C.S.H Football : Un nouveau président plein d’ambitions

20
@Honfleurinfos : Crédit photo : Maxime Eyrignoux

Débutant sa première saison à la tête du club, Eddy Eyrignoux est rempli d’ambitions pour son nouveau club. Tant au niveau sportif que sur le plan structurel, il souhaite s’inscrire sur la durée et faire évoluer le C.S Honfleur.

Depuis juin dernier, Hervé Boivin s’est retiré de son poste de président du C.S Honfleur, pour laisser place à Eddy Eyrignoux. Parisien de naissance, fondateur d’une agence de presse et ancien président de club (US Cormeilles), Eddy nous raconte ses premiers pas au sein du C.S.H. « La priorité c’est d’apprendre à bien connaître le club, les coachs et les dirigeants. Et d’apprendre à travailler ensemble et surtout d’avancer dans la même direction ».
Le nouveau président arrive avec plein de détermination et prend à cœur son adaptation : « il faut que je gagne leur confiance, car c’est avant tout leur club, ça serait prétentieux de tout changer » dit-il . Comme il l’avait évoqué lors de sa nomination, il voudrait « apporter un nouveau souffle ». Eddy Eyrignoux dit qu’il aime réussir dans tout ce qu’il entreprend, et se sent bien ici dans sa nouvelle maison. « On a une équipe d’éducateurs top niveau, et des dirigeants bénévoles qui aiment leur club, cela aide pour construire ». Il souhaite s’inscrire sur le temps long, et a affiché ses ambitions : « Retrouvons la R1 dans les cinq ans et on sera fier de notre travail ».

Le développement des jeunes et du club
Pour les clubs amateurs, qui n’ont pas de gros moyens, le développement des jeunes du club est primordial. En grimpant les catégories au sein du club, l’objectif désiré est de les retrouver en équipes seniors dans le futur. Alexis Yon est chargé de diriger les jeunes en U18, dans leur dernière catégorie avant de partir en seniors. Dans cette catégorie particulière, Alexis explique que son rôle est double : « dans un soucis de formation, mon objectif est de préparer au mieux cette catégorie à basculer par la suite dans le monde senior, tant sur le plan physique, technique, tactique et mental ». Eddy Eyrignoux, président, est aussi conscient de cette réalité : « on sait que le monde amateur est très compliqué. Si on arrive déjà à faire progresser nos jeunes afin qu’ils constituent une bonne base de notre équipe première, ça sera une grande victoire ».
Avec l’arrivée du nouveau président, une nouvelle ère a semble-t-il débutée au C.S Honfleur. Eddy Eyrignoux a le désir de développer davantage le club dans les années futures. Il souhaite apporter une nouvelle dynamique, comme dans la communication, où les réseaux sociaux du club sont plus actifs ces dernières semaines. Eddy Eyrignoux  souligne l’importance de l’image dégagée : « on doit donner une bonne image du club, afin d’attirer des bons joueurs, qui viendraient pour nos valeurs humaines et pas financières. Nous n’avons pas les moyens de Deauville et de Villers ». Eddy Eyrignoux souhaite également travailler sur les partenariats et les comptes du club, notamment par le biais de son autre métier : « via mon métier de consultant immobilier du réseau Efficity, qui est d’ailleurs un partenaire très actif, j’espère développer mon équipe sur le secteur de Honfleur afin de croître mon chiffre d’affaires, et pouvoir aider le club personnellement ». Ce genre de projet permettrait au club de regarder vers le haut. « Efficity, qui est dans le top cinq français des réseaux immobiliers, peut devenir le gros partenaire du club qui pourra nous faire devenir très ambitieux » indique le président.
Le C.S Honfleur semble s’être lancé dans une nouvelle phase de son histoire. Avec un nouveau président très ambitieux, et un premier mercato réussi, le club a le désir de progresser chaque saison, jusqu’à rejoindre l’élite de la région. Par le biais de partenariats et de sponsors, le C.S.H souhaite se développer économiquement pour pouvoir se permettre de viser plus haut, et c’est tout ce que l’on lui souhaite.

Valentin Ruffin