610 participants à la « Ça te dit night fever » !

392
@Honfleurinfos

Samedi 12 janvier 2019, en fin d’après-midi et début de soirée, les Honfleurais ont pu voir courir de nombreux gilets jaunes avec lampes frontales dans les rues de la ville… Il ne s’agissait pas d’une nouvelle forme de manifestation des sympathisants au mouvement de contestation socio-politique, mais bien des 610 sportifs participant au 3e raid d’orientation nocturne, organisait par l’association caennaise Vik’Azim sur Honfleur : la « Ça te dit night fever » !

Dès 17h30, et après un briefing et un dernier échauffement sur la musique des Bee Gees, « Saturday Night fever », les premiers sportifs se sont élancés dans Honfleur, à la recherche des fameuses balises. A la réception des cartes, les équipes ont pris le temps de se repérer et d’établir un itinéraire leur permettant de trouver et valider le maximum de balises dans le temps de course qu’elles s’étaient choisies. Et pour ceux qui ont misé dessus, la stratégie a payé !
A partir de 19h30, les organisateurs ont commencé à accueillir à la halle des sports de la Sentes aux Lades, les sportifs ayant achevé leur parcours. Après l’effort, les sportifs ont apprécié ce temps de réconfort, comprenant une bonne douche, et un bol de soupe. Les sportifs les plus mordus, qui se retrouvent dans les principaux raids français, voire même étrangers, se sont retrouvés là avec plaisir, et ont échangé sur leur course, quand d’autres, reprenant leurs cartes, ont refait leur parcours, en essayer de l’optimiser, mais un peu trop tard !
Du côté de l’organisation, Emmanuel Coquin, président de l’association Vik’Azim, étaient heureux de voir ses participants revenir avec le sourire. Il leur donne rendez-vous sur d’autres terrains, avant de revenir sur Honfleur dans 3 ou 4 ans.

Témoignages des sportifs

Amélie, Heidi, et Magali de l’équipe des « Maitresses déboussolées » de Pont-Audemer : Habituées de ce type de compétition, elles ont effectué, pour leur 2e participation à la « Ça te dit night fever », la course « orienteur » (2 heures) et ont totalisé 33 points. Elles commentent : « On a bien rigolé ! On a traversé une zone marécageuse, et on a fait du toboggan sur les fesses dans un bois en descendant de la Côte de Grâce ! Le changement concernant le temps délimité pour retrouver un maximum de balises nous a un peu perturbé, et même stressé sur la dernière demi-heure. Mais globalement, c’était un très bon moment ! »

Bertrand (2e participation) et David (1ere participation) de l’équipe « Les Pinardiers », de Caen : amateurs de raids d’orientation nocturne, ils ont effectués la courses « orienteur » de 2 heures, et ont totalisé 69 points. « J’ai été surpris par autant de dénivelés : je croyais que c’était complètement plat à Honfleur ! » confie David. Quant à Bertrand, il commente : « C’est très organisé ! J’ai bien aimé le changement sur le temps délimité : c’est une formule originale ! Et le départ sur le port, dans si joli cadre, c’est très agréable ! De même quand on chercher les balises dans les petites rues du centre-ville qui est super beau ! »

Résultats

Course « Raideur » de 3 heures
Classement général
1. Les Petits suisses Normands – 132 points en 2h54m16s
2. GO78 Byp Byp – 131 points en 2h56m51s
3. Cobs Jamais Fatigués – 126 points en 2h56m55s

Première équipe mixte : Albe Vent d’Ouest – 102 points en 2h57m34s
Première équipe féminine : Les Petites Suisses Normandes – 92 points en 2h59m37s

Course « Orienteur » de 2 heures
Classement général
1. Les Vikaking – 82 points en 1h57m59s
2. ADS CRCO3 – 81 points en 1h59m35s
3. Mes P’tits Lapins – 71 points en 1h58m43s

Première équipe mixte : Orient Eure – 65 points en 1h59m40s
Première équipe féminine : Cobs Poulettes – 59 points en 1h55m56s

Course « Trotteur » de 1 heure
Classement général
1. Cobs BetB– 46 points en 1h00m36s
2. Les Cobsinelles – 43 points en 0h58m00s
3. Les Doubles Barres furtives du Cobs – 33 points en 0h55m52s

Première équipe mixte : On Balise un Peu – 31 points en 1h02m14s
Première équipe féminine : Les Schtroumpfettes du Cobs – 30 points en 0h58m24s

Hommage à Julien Leborgne
La famille des raideurs était en deuil, et les organisateurs ont décidé de dédier cette édition de la« Ça te dit night fever » à Julien Leborge : le meilleur orienteur breton, décédé il y a une semaine dans un accident de voiture, alors qu’il devait participer à ce raid avec ses amis, Les Petits suisses Normands, Thibaut et Ghislain, qui, pour lui, sont arrivés premiers de la course « Raideur ». Sur le podium, après la remise des prix, ils confient : « Merci aux organisateurs. C’était un beau parcours, avec un beau tracé. C’était sympa, mais il a fallu se creuser la tête ! Cependant, cette course a été particulière pour nous avec le décès de Julien la semaine dernière : la semaine a été assez dure ! Nous avions fait de nombreux raids avec Julien, et notamment à l’étranger. Julien était un battant, et il a vécu sa vie avec intensité jusqu’à la fin de sa vie : ça aide à se battre ! »