2ème étape de la Solitaire du Figaro : le honfleurais Pierre-Louis Atwell déçu de son erreur de stratégie…

502
@Honfleurinfos : image d'archives : Pierre-Louis

Joint ce lundi à 14h45, Pierre Louis Atwell (Laboratoires Mayoly Spindler-MSD France) est revenu sur son début de deuxième étape de La Solitaire URGO Le Figaro entre la Baie de Saint-Brieuc et la Ria de Muros-Noia, lui qui était alors en queue de flotte : “Le côtier a été compliqué au début, je me suis bien refait après dans la molle en remontant sous spi après la Jument des Héaux, c’était sympa, mais la nuit a été un peu éprouvante dans les cailloux, la flotte était vraiment compacte et il fallait être bien sur le qui-vive au niveau des réglages et des trajectoires. J’ai fait une petite erreur de stratégie qui m’a coûté cher, puisque je suis à l’arrière de la flotte. On commence à recoller au paquet tout doucement, j’ai récupéré Joan (Mulloy). Je suis un peu déçu de mon erreur, parce que j’étais plutôt bien placé, mais il reste un bon bout de chemin à faire. Là, c’est plutôt cool, j’ai 13 nœuds de vent réel, on est à 7 nœuds, l’objectif est de passer rapidement la passe du Fromveur pour profiter du courant et essayer ensuite d’être vite sur la route du Golfe de Gascogne. J’ai réussi à dormir 20 minutes, c’est tout, c’est pour ça que je suis content quand je serai sorti des cailloux, une fois qu’on sera au portant, j’espère que le vent va monter, parce que c’est plus facile de dormir quand le vent est moins sensible aux réglages”.